Eglise Saint-Germain

” Placée sous le patronage de Saint Germain, évêque de Paris, auteur de nombreux miracles, patron des prisonniers et protecteur des incendies.

 

L’église paroissiale remonte à la fin du XIIème siècle vraisemblablement, et était couverte d’une charpente ; il reste une partie de l’élévation des murs romains et quelques baies en partie murées dans la nef. Elle fut modifiée et agrandie au début du XVIème siècle comme ses sœurs de Sainte-Colome, Bielle ou Nay. Dans son ensemble, l’architecture appartient désormais au gothique flamboyant.

Le rétable du maître-autel du XVIIè siècle accompagne un tabernacle de bois doré et argenté décoré de plusieurs statues d’anges et surmonté d’un crucifix de bois. C’est l’œuvre de Ramon de Lafforguette d’Iseste, réalisé en 1646. Dans le style des grands retables oloronais, il est inséré par quatre somptueuses colonnes torses jumelées, corinthiennes, cannelées et dorées, encadrant à l’origine un tableau de la crucifixion, du à Mathieu de Casenave de Lescar, et exécuté en 1648 ; un fronton triangulaire interrompu le surmonte accosté par deux grands anges sonneurs de trompe (thurifères) ; au centre une niche abrite la statue du saint patron. Une peinture du XVIIIè siècle complète le décor de l’abside, représentant les évangélistes grandeur nature. En fond de la nef, la tribune.

Deux portes permettaient de pénétrer dans l’église ; une ouvrant au Nord qui a été murée et au Sud, la grande porte gothique flamboyant ouvrant sur un porche profond. Elle fait partie de la famille des portes en accolades typiques des églises de la vallée d’Ossau et de la plaine de Nay. Elle date de 1527-1528. Le tout est en calcaire fin, plus doux et plus raffiné à travailler que le marbre. Au Sud, au-dessus de la chapelle Saint-Michel une puissante tour de six étages terminés par un lanternon, abrite le clocher. A côté, se trouve la sacristie… “

Vous pouvez trouver d’autres renseignements sur notre église dans le travail fait par Mme Françoise FABRE-BARRERE “SAINT-GERMAIN D’ARUDY : des précisions sur l’histoire de l’église et de la paroisse.